Sigue el blog por EMAIL. Seguir por EMAIL

miércoles, 27 de julio de 2016

"Dans l’Islam, cela n’existe pas".- situation politique en Turquie


A la Une de la presse allemande, entre autres, le développement de la situation politique en Turquie. Mais le thème dominant, demeure la menace du terrorisme en Europe avec l’assassinat d'hier en France.
Frankreich Geiselnahme in Saint-Étienne-du-Rouvray
Pour la Frankfurter Allgemeinen Zeitung, la liste des meurtriers islamistes s’allonge. Au rythme actuel, au moins une personne est inscrite toutes les 24h sur la liste noire germano-française. Moins de quinze jours après le carnage de Nice, la France est à nouveau confrontée hier au jihadisme avec l'égorgement, d'un prêtre catholique par deux jeunes, dont l'un était sur la liste terroriste et inculpé pour avoir tenté d'aller en Syrie. Quel acte barbare, s’indigne l’éditorialiste. Il est évident que l'organisation « Etat islamique » est sur sa défensive, pour compenser la perte du territoire en Syrie et en Irak avec l'augmentation de ses activités terroristes en Europe", analyse la FAZ.

La Frankfurter Rundschau écrit: "Le sentier de la violence est arrivé en province,

Frankreich Geiselnahme Polizei in Rouen
Süddeutsche Zeitung pointe du doigt les coupes budgétaires dans la police, ces dernières années
après une série d'attaques en France et dans le sud de l'Allemagne". Cette nouvelle violence a contraint le président français François Hollande à appeler à nouveau son peuple à faire face au terrorisme. Le terrorisme est devenu pour certains, un instrument de massequi ne nécessite pas une planification plus précise et des structures de commandement… note la Frankfurter Rundschau. Pour DIE WELT, "bien sûr, ce qui s’est passé à Saint-Étienne-du-Rouvray n’est pas l’Islam. Dans l’Islam, cela n’existe pas".
Des voix s’élèvent
Par rapport aux failles constatées dans le système sécuritaire, le quotidien Süddeutsche Zeitungpointe du doigt les coupes budgétaires dans la police, ces dernières années. Le journal note que face aux manques dans la police, l’appel à recourir à la Bundeswehr, l’armée allemande, pour assurer la sécurité intérieure résonne, après une semaine de terreur plus forte que jamais, en Allemagne. Mais rappelle le quotidien, la loi fondamentale interdit de telles missions pour la Bundeswehr - sauf en cas d'urgence ou de catastrophe.
La situation politique en Turquie
Le journal Neues Deutschland de Berlin revient sur les relations entre l'Union
Türkei Erdogan
Le président Erdogan, seul contre tous
européenne et Ankara. Pour ce quotidien, "accepter la Turquie dans l’UE comme un Etat démocratique et gouverné suivant les normes et les valeurs de l’Union européenne" n’est plus à l’ordre du jour depuis longtemps. Mais malheureusement regrette le quotidien, le président de la Commission de l’Union et la chancelière allemande, Angela Merkel ne l’ont pas clairement dit. Pour cause, le président turc Recep Tayyip Erdogan pourrait en effet dénoncer le sale deal qu’ils ont eu avec lui. Et ce dernier joue avec cela, conclut Neues Deutschland. L'Union européenne, soucieuse de réduire le nombre de migrants entrant en Europe, a conclu le 18 mars un accord très controversé avec la Turquie. Le traité prévoit une aide financière conséquente en échange notamment de la promesse d'Ankara d’accueillir, sur son sol, les réfugiés syriens.
Publicar un comentario