On ne sait pas vraiment pourquoi Leonardo, le premier extrait du nouvel EP (Dame Nature) de Bonnie Banane, nous fait penser à Viktor Lazlo, gloire des années 80. La lenteur peut-être, la voix ronde, ses graves probablement, et un décalage général. De son radeau, Bonnie Banane voit l’Amérique, dit-elle dans ce même Leonardo, référence non voilée au Titanic de James Cameron. Là-bas, les chanteuses de R&B ne manquent pas. L'Angleterre a eu aussi son lot. Depuis Sade ou Erykah Badu, le monde a les yeux rivés vers les terres anglo-saxonnes en la matière. Mais une nouvelle génération de chanteuses françaises, dont Bonnie Banane est l’un des phares, apparaît et s'impose. Forte femme, «sœur de la nature», elle dévoile, pour Libération, quelques-uns des morceaux qui ne la quittent jamais. 

Alice Coltrane - «Oh Allah (universal consciousness)»

«Je commencerai comme ça. J'ai l'impression que la musique d'Alice Coltrane est faite pour être à l'orée de toute chose : de la journée, d'un film, d'une cure.»

Jean Yanne - «Chobizenesse»




«Rien à voir avec ce qui précède. J'ai decouvert récemment le film Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ et la musique de Jean Yanne, à cette occasion. Je choisis celle-là au lieu de Coït, à cause de la cuica, du Brésil, en introduction. C'est l'un de mes instruments préferés.» 


Sonnymoon - «Run Away»

«Voici un groupe de Los Angeles découvert via Myth Syzer, l'un des producteurs avec qui je travaille. Anna Wise est au chant. Elle accompagne souvent Kendrick Lamar sur scène et en studio. Elle se cache mais ça se voit, quand même, qu'elle est magique. Et d'une grande inventivité. J'invite la population française à écouter plein de leurs chansons.»

Brigitte Fontaine & Areski Belkacem - «Personne»

«L’album dont est tiré ce titre est incroyable, il s'appelle Vous et nous. D'ailleurs, ils montent encore sur scène ensemble. Je les ai vus l'autre fois en concert à la Goutte-d'or. Brigitte Fontaine nous faisait des doigts. Lui, il souriait.» 

Moondog - «Enough about human rights»

«1978. Je suis d’accord avec ce prince prophète clochard aveugle. Assez des droits de l’homme. Et le droit des escargots ? Et le droit des renards ?»

East & IAM & Fabe - «L'Enfer»

«Un classique. Surtout pour le couplet de  “East” au début et celui de “Shurikn” à la fin. Toujours la même question : «L'enfer, quelle est leur motivation première ?» 

Thundercat & Eric Andre - «Tron Song»

«Encore un collaborateur de Kendrick Lamar et Flying Lotus. Il fait aussi des clips incroyables : où il se fait tabasser par des flics ou se suicide en pensant à son chat adoré qui l'attend sagement à la maison. Il jouait à Paris récemment et l'avoir loupé relève de la quasi-tragédie.» 

Le Colisée - «Vie Eternelle»

«C'est un groupe belge contemporain que je connais depuis peu. Extrêmement plaisant. Selon moi, à suivre de près.»

Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba - (?)

«Je ne connais pas le titre exact de cette chanson mais je sais qu'elle est jouée à Tombouctou pendant l'appel à la prière. Quand on les a vus en concert à la Gaité Lyrique, la chanteuse Ngoni Ba disait à tout le monde à quel point son mari était bon. Il la regardait, fusionel, il ne voyait qu'elle. Ses copains lui tapaient dans le dos pour l'encourager. Et nous, on riait de bêtise et d'admiration.» 

Erykah Badu - «Orange Moon»

«Une des véritables reines du monde. Je parie cent balles qu'elle a déjà entendu la chanson précédente. J'aurais pu choisir plein d'autres titres, même ceux de son dernier projet mais je prends celle-là qui date de Mama’s gun, où elle nous explique qu'elle est la lune, et qu'elle brille beaucoup plus qu'avant parce qu'elle réfléchit la lumière de son soleil, qui vient de se retourner vers elle.»